Communiqués

Communiqué du PNF 06 du 13/07/2016

Posté sous Communiqués, Militantisme par Rédacteur PNF 1, pas de commentaires 13 Juil

PNF NissaLorsque les plaintes pénales et les articles de journaux ne suffisent plus, les communistes brûlent les affiches.
 

Alors que la Jeunesse du PNF 06 avait, une nouvelle fois, investi les panneaux d’affichages libres de la région niçoise, afin, cette fois, d’exprimer sans aucune concession, à leur habitude, leur soutien aux victimes du massacre d’Oran, et de souligner la culpabilité de De Gaulle et des communistes dans ce drame, les militants PCF de Cagnes sur Mer ont réagi.

 

Nous étions jusqu’alors habitués à voir paraître le lendemain un article scandalisé dans Nice Matin, incantant la haine habituelle envers le nationalisme, dans une complaisance maladive envers les rouges et concluant par ces si répétitives promesses de plaintes pénales infondées.

 

Cette fois, les communistes ont préféré renouer avec leur traditionnel terrorisme de la pensée, dont leurs incalculables victimes, à travers leur histoire sanglante, ont malheureusement eu à si cruellement en connaître.

 

C’est donc avec un étonnement finalement très relatif que nous avons pu constater que nos affiches ont été tout simplement brûlées sur les panneaux d’affichage libre, dans un très bel effort de promotion de la liberté d’opinion, et surtout de respect de la sécurité et du bien-être du voisinage.

 

Nous sommes bien conscients que, s’ils en avaient le pouvoir mais aussi, et c’est là où le bât blesse, la capacité physique et mentale, ces infects parasites sociaux n’hésiteraient pas une seconde à nous rajouter sur la trop longue liste des 150 millions de morts que leurs régimes corrompus et malfaisants ont provoqués.

 

Que nos sympathisants se rassurent, ces méthodes de gangsters sont très loin de nous faire trembler, bien au contraire, et nous souhaitons juste à nos ennemis d’avoir assez d’essence en réserve, car nous pouvons leur assurer qu’ils se seront ruinés en produits inflammables avant que nous n’ayons la moindre velléité de reddition ou de soumission.

 

Qui vive ? France !

 

affiches-brulees-cagnes

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au site !

Rejoignez 150 autres abonnés