Communiqués

pnf-communique

 

ATTENTATS ISLAMISTES : LA RANÇON D’UN RÉGIME DE TRAHISON

 

L’assassinat d’un prêtre par des islamistes à Saint Etienne du Rouvray, ce mardi 26 juillet 2016 s’ajoute à la liste déjà trop longue de massacres commis par ces gens enrôlés par les organisations terroristes islamiques qui puisent les fondements de leur action dans le Coran et les hadiths qui consignent les faits et gestes de Mahomet.

 

Ces actes sanglants s’inscrivent dans l’histoire millénaire de l’islam et dans la lutte de civilisation qui oppose le monde européen et chrétien et le monde de religion mahométane depuis quatorze siècles. Ils sont aujourd’hui le fruit amer de la dégénérescence de l’Occident européen qui renie ses fondements spirituels et développe une haine suicidaire de lui-même sous l’impulsion de gouvernements qui trahissent les peuples dont ils ont la charge.

 

Ces attentats ne sont que la continuation sur le sol français de la guerre d’Algérie conclue par le bradage de l’Algérie française au FLN par Charles De Gaulle. Sa forfaiture a ouvert les vannes de l’installation sur le sol français de populations musulmanes inassimilables, surtout lorsque l’Eglise, depuis Vatican II, a renoncé à nourrir le rayonnement spirituel de la France.

Mais ces massacres résultent conjointement :

  • de la politique d’agression du monde musulman menée par les Etats-Unis, notamment au Proche-Orient qui, avec la complicité criminelle d’une Angela Merkel, ont suscité la Révolution migratoire qui menace l’Europe de submersion ethnique extra-européenne.

  • des effets funestes du judaïsme politique qui, à travers le sionisme, exproprie le peuple palestinien de ses terres et provoque une légitime colère des peuples arabes.

Aujourd’hui, le Parti Nationaliste Français met en cause la responsabilité de l’actuel gouvernement Hollande -Valls, tout autant que celle de ses prédécesseurs, dans la multiplication de ces actes criminels, par l’incurie et la duplicité dont ils font preuve dans la gestion d’une situation qu’ils ont eux-mêmes créée.

 

En effet, dans l’assassinat de ce prêtre comme dans d’autres affaires, les criminels étaient déjà fichés, repérés par les services de police mais laissés en liberté de manière coupable ou, pire encore, laissés sans surveillance.

 

Or, dans le même temps, ces forces de police sont largement mobilisées pour surveiller étroitement les Nationalistes qui incarnent la légitimité de la France. Ils sont fichés, arrêtés et condamnés au nom des lois scélérates Pleven et Gayssot. Leurs réunions sont interdites, comme cela vient d’être le cas pour le Camp d’été organisé par Jeune Nation dans les Hautes Alpes en ce mois de juillet 2016. A l’évidence, pour le régime, l’ennemi principal n’est pas le terrorisme mais les Français non reniés. La répression dont ils sont l’objet signe en fait la fragilité de leur république.

 

Le Parti Nationaliste Français n’a jamais cessé de combattre la politique de trahison menée par les gouvernements successifs de leur Ve République qui substituent aux racines spirituelles et culturelles de la France la pseudo religion laïque des droits de l’homme et l’imposture que constitue la démocratie inorganique.

 

Constatant que ses analyses relatives aux dangers qui mettent la France en péril sont plus que jamais confirmées par des événements d’une gravité sans cesse accrue, le Parti Nationaliste Français appelle avec urgence les Français à le rejoindre pour préparer le rétablissement de la France en rejetant dans les poubelles de l’histoire ce régime d’Anti-France qui a déjà fait trop de mal.

Une réponse à “Communiqué du Parti Nationaliste Français – Attentats islamistes : la rançon d’un régime de trahison”

  1. papy dit :

    Appliquons la loi du Talion.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous au site !

Rejoignez 147 autres abonnés