Compte-rendus

Mai 2018 : Le PNF actif en Normandie et Bretagne !

Posté sous Compte-rendus, Militantisme par Rédacteur PNF 1, un commentaire 30 Mai
blog

NORMANDIE

 

Le samedi 26 mai dernier, le groupe militant normand du Parti Nationaliste Français rendait hommage à l’héroïne nationale et sainte de la Patrie, Jeanne d’Arc, sur le lieu de son exécution, à Rouen, aux côtés de la Dissidence Française.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

BRETAGNE

 

Opération de distribution de tracts en boite aux lettres, lundi 28 mai, à Rennes ! 800 tracts contre l’invasion des migrants ont été distribués en une soirée par les militants locaux du PNF ! Bretons, rejoignez le Parti Nationaliste Français pour conserver la Bretagne blanche !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour participer aux activités de nos groupes militants normands et bretons, contactez-nous !

Lire en intégralité

Reportage sur l’hommage nationaliste à Jeanne d’Arc 2018 – Par LCD News !

Posté sous Compte-rendus, Vidéo par Rédacteur PNF 1, pas de commentaires 16 Mai
blog

Retrouvez ici le reportage sur l’hommage nationaliste à Jeanne d’Arc organisé le dimanche 13 mai 2018 à Paris par le Parti Nationaliste Français.

Un grand merci à l’agence LDC News pour la couverture de cet évènement !

Lire en intégralité

blog

Vidéo et texte du discours prononcé par Pierre-Marie Bonneau, membre du Présidium du PNF, le 14 avril 2018 à Dortmund lors de la manifestation européenne Europa Erwache !
 
VIDÉO EN ALLEMAND :

 

 

DISCOURS EN FRANÇAIS :

 

Chers Camarades,

 

C’est pour moi un honneur de venir prendre la parole parmi vous, et je tiens tout particulièrement à remercier les organisateurs de cette manifestation de m’avoir invité. Je viens en effet d’un pays qui connait les mêmes difficultés que l’Allemagne : votre vieux voisin occidental, la France. Nos racines sont communes et la première capitale de l’Empire de Charlemagne, Aix-la-Chapelle, est aujourd’hui une ville allemande.

 

Notre civilisation est née de l’alchimie unique de la force des germains, dont le nom « Franc » a donné celui de la France, fécondée par la civilisation romaine et latine, puis illuminée par le Foi chrétienne, venue bien plus de la philosophie grecque que des déserts de Palestine ou de Judée. Nous sommes tous issus d’un peuple commun, européen. De l’Afrique du Nord française à l’épopée coloniale allemande, de Lyautey à Von Lettow-Vorbeck, nos pères ont porté au monde la civilisation, mettant fin à l’esclavage, à l’anthropophagie, construisant des écoles, des hôpitaux, des routes… C’est aujourd’hui cela même qui est menacé de disparition pure et simple.

 

Le plus évident des signes de notre décadence est celui de la submersion migratoire : j’ai pu le constater en arrivant dans le quartier de la gare de DORTMUND, qui ressemble hélas très exactement à ceux de PARIS ou de MARSEILLE. Si vous prenez, ici ou en France, les transports en commun, vous vous sentirez sans doute comme moi bien isolés et finirez par vous demander si ce n’est pas vous l’étranger. J’ai failli apostropher le premier européen que j’ai croisé tout à l’heure en lui demandant : Hello ! Mister LIVINGSTONE, I suppose ? Je me croyais revenu au temps des grands explorateurs, seul européen perdu dans une savane hostile et exotique… Le taux de fécondité de ces populations importées laisse présager, hélas, d’un avenir bien sombre.

 

Mais ce n’est pas là la cause, même si l’évidence du problème peut nous aveugler. Nos gouvernants, nos dirigeants sont en effet, encore très majoritairement, des Allemands en Allemagne et des Français en France. Pourquoi donc organisent-ils la destruction de leurs pays ? À qui obéissent-ils ? Il est aisé de constater que la « construction européenne » et la mise en place de la « monnaie unique », à savoir l’Euro, ont dépouillé les gouvernements nationaux de l’essentiel de leurs prérogatives.

 

A PARIS ou à BERLIN, les élus de nos assemblées ne font qu’adapter à leurs pays des directives qui leur viennent de BRUXELLES. Ces directives sont préparées par des technocrates qui ne représentent pas nos peuples, mais de grands intérêts financiers, souvent apatrides. Ces maîtres de notre époque ont intérêt à faire baisser le coût du travail et à casser les solidarités naturelles, tout comme ils tendent à transformer chaque européen en consommateur anonyme du même produit devenu universellement adaptable et donc d’une bien plus grande rentabilité.

 

Évidemment, les identités, comme les souverainetés, nationales, constituent un obstacle, majeur, à la mise en place d’un tel projet de société. C’est donc que ceux qui œuvrent ainsi à les détruire pour de simples questions de profit n’y sont pas attachés. C’est donc qu’il ne sont, en réalité, que très artificiellement des Allemands ou des français. En 1970, ans le revue « ENTREPRISE », le Baron Edmond de ROTHSHILD écrivait : « le verrou qui doit sauter à présent, c’est la Nation ! ». Car depuis la fin du 18ème siècle, partout en EUROPE, les mêmes forces travaillent à ruiner nos Nations.

 

Il y a CENT ans, ce sont les mêmes qui ont promu en RUSSIE la révolution bolchevique pour abattre la dynastie des Tsars. Ce régime criminel a tout de même été sauvé par les banques yankees lorsque LENINE a choisi, au tout début des années 1920, la voie de la NOUVELLE ECONOMIE POLITIQUE ! Il y a 99 ans, ce sont les mêmes qui ont installé, heureusement pour peu de temps, la république des soviets à BERLIN, sur les ruines de l’Empire vaincu. Je ne vous rappellerai pas qui étaient Karl LIEBKNECHT ou Rosa LUXEMBURG…

 

Se pose maintenant la question de la solution politique à envisager. Certes, les élections ne doivent pas être négligées. Mais croyez-vous sincèrement que ceux qui profitent de ce pouvoir corrompu et avili nous laisseront le leur prendre pour que nous puissions enfin les juger et les punir pour tout le mal qu’ils ont fait à nos peuples ? Nous avons vu ce qu’en France, la « dédiabolisation » initiée par les dirigeants du FRONT NATIONAL a donné : un échec doublé d’une trahison de nos idéaux. Il est idiot de vouloir complaire à eux que nous voulons abattre.

 

C’est en militant quotidiennement, avec courage et abnégation, que nous pourrons demain remporter la victoire. La Révolution arrive quand le pouvoir ne peut plus et quand le peuple de veut plus. Chaque grève, chaque échec économique, est un coup de plus porté au monstre qui nous gouverne. Certes, celui-ci n’en devient que plus répressif… mais ainsi, il tombe le masque et révèle sa vraie nature. L’Empereur Napoléon disait que « la victoire appartient à celui qui sait dormir sur le champ de bataille ».

 

A nous, nationalistes de la vieille EUROPE, de savoir être toujours prêts ! Aujourd’hui, DORTMUND nous écoute : demain, le monde entier ! C’est pourquoi les nationalistes français invitent leurs camarades allemands à participer au Forum de l’Europe, organisé par le journal « Jeune Nation » et le Parti Nationaliste Français, en présence nombreuses délégations, à Paris le 12 mai 2018, et à défiler à leurs côtés dans les rues de la capitale française le lendemain, dimanche 13 mai, en l’honneur de Sainte Jeanne d’Arc !

 

DISCOURS EN ALLEMAND :

 

Liebe Kameraden

 

Es ist für mich eine Ehre, zu kommen, das Wort unter Ihnen zu ergreifen und ganz besonders, will ich den Organisatoren dieser Demonstration dafür danken die mich eingeladen zu haben. Eigentlich komme ich aus einem Land das die selbe Schierigkeiten wie Deutschland kennt : er ist ihr alter westlicher Nachbar, Frankreich heisst es. Unsere Wurzeln sind Gemeinsam und die erste Hauptstadt des Reiches von Karl der Grosse ist heute eine deutsche Stadt.

Unsere Zivilisation ist aus eine einmaligen Alchemie der Germanischenkraft deren Name « Franc » hat Kranckreich gegeben (la France) durch die römische und Lateinische Zivilisation befrüchtet werde und beleuchtet durch den chritlichen Glauben die sehr mehr als die griechische Philosophie von Wüsten Palastina und Judea Gekommen ist. Wir sind alle einem eingemeinsamen europäische Volk. Von französischen Nordafrika am deutsche kolonialen Epos, von Lyautey bis Lettow-Vorbeck, haben unsere Väter an der Welt die Zivilisation getragen, die Sklaverei und die Kannibalismus beendet, Schulen, Krankenhäuser, Strassen bauen… und so weiter…

 

Heute alles von das ist sogar von einem Verschwinden bedroht zu werden. Das offentlicheZeichen unseres Verfalls ist jenes des Wanderungsuntertauchens. Das habe ich gesehen an der Viertel des Bahnhofs von Dortmund wenn ich gekommen bin. Leider ist es genau wie in Paris oder Marseille. Wenn Sie hier oder in Franckreich die Verkehrsmittel nehmen, fühlen Sie wie mich wie isoliert kann man zu sein und uns zu fragen ob wir sind die Ausländer. Verfehlt habe ich die erste europäischer die ich vermittet habe und ihr zu fragen : Hello ! Mister LIVINGSTONE, I suppose ?

 

Ich glaube mich an der Zeit der grossen Erforscher zurückgekommen, die in einer feindseligen und exotischen Savanne verloren war. Die Fruchtbarkeitsziffer dieser importierten Bevölkerungen lässt leider von einer dunkel Zukunft bedeuten. Aber ist hier nicht die Ursache obwohl wenne die Offensichtlichkeit des Problems uns verblenden kann. Unsere Regierend, unsere Führungskräfte sind heute noch eigentlich viele Deutscheleute in Deutschland und echte Franzozen in Frankreich. Also warum verfassen Sie die Zerstörung Ihre Länder ? Wer gehorschen Sie ?

 

Es ist leicht fest zu stellen das die europäische Konstruktion und die Einführung der Einheitswahrung, der euro nähmlich ist, die nationalen Regierungen des Wesentlichen ihrer Vorrchte geprüft haben. In Paris oder in Berlin lassen die Vertreter unserer Versammlungen nur an ihre Lânder Richtlinien was von Brussel komt. Diese Richtlinien werden von Technokraten aus gearbeitet die nicht unsere Völker sondern grosse Finanzielle Interessen vertreten und oft, Staatenlos. Diese Meister unseres Zeitalters haben interesse die Arbeitskosten nieder machen zu lassen und die natürlichen Verfräften zu brechen, genau so wie neiden sie dazu jedes europäische wie universale anpassungsfähigund um zu wandeln grössere rentabilität.

 

Selbstverständlich stellen die identitäten wie die nationalen Souveränitäten ein Grossjährige Hindernis für die Krume in Stelle eines solchen Gesellschafts Projekt. Es ist also diese die zerstören das für einfache Fragen des Profits die nicht haben mit zu tun. Also in Wirklichkeit sind sie wahrcheinlich keine Deutschen oder Franzosen. Im Jahre Neunzehnhundert siebzig (1970) in die ENTREPRISE Zeitschrift der Baron Edmond de Rothschild schrieb : « Der Riegel die jetzt pringen mus ist es die Nation. » Denn seit dem Ende des Achtzehnten Jahrhundert (18ème s.), überall in Europa, arbeiten dieselben Kräfte unsere Nationen zu verbrechen.

 

Vor Hundert Jahren dieselben haben in Russland die bolschewischen Revolution um das Reich der Zaren abzureissen. Diese Kriminalische Regime ist dennnoch durch die Yankees Baanken gerettet worden wenn Lenin am Anfang des zwanziger Jahren, der Weg der neuen Politischenwirtschaft gewählt hat. Vor Neunundneunzig Jahren, diesenben in Berlin, glücklich für kurze Zeit, die Republick der Soviet installiert haben, auf der Ruinen des besiegten Reiches. Ich werde was war Karl Liebknecht und Rosa Luxemburg Sie nicht zu sagen. Jetzt stellt sich die Frage der in Betracht zu ziehenden politischen Lösung

 

Sicherlich dürfen die Wahlen nicht vernachlässig werden. Aber glauben sie aufrichtig das jene von diese korrumpierten macht die Regierung uns nehmen lassen. So wir sie beurtellen können für das ganze übel an unsere Völker sie haben machen. Wir sahen was in Frankreich das « dédiabolisation » (Teufellos) das von Führungskräfte der Front National eingeleitet wurde gegeben hat : ein verdoppelter Misserfolg und eines Verrats unserer Ideale. Es ist idiotisch gefallen zu wollen an ihnen dass wir abreissen wollen. Es ist täglich in Militanten mit Mut und Entsagung dass wir Morgen den Sieg erringen können.

 

Kommt die Revolution an wenn die Macht nicht mehr kann und wenn das Volk nicht mehr will. Jeder Streik, jeder wirtschaftliche Misserfolg, ist ein Schlag wegen die Monster das uns leitet. Sicherlich wird dieser noch mehr böse… aber endlich seine Maske fällt und seine wahre Natur enthüllt. Der Kaiser Napoléon sagte dass der Sieg gehörte der auf den Schlachtfeld schlafen kann. An wir, Nationalistichen der alten Europa, immerbereit zu sein. Heute erhört uns Dortmund ! Morgen die ganze Welt.

 

Deswegen laden die französischen Nationalisten ihre deutschen Kameraden ein, am europäischen Forum in Anwessenheit zahlreiche Delegationen teilzunehmen, das in Paris am 12. Mai 2018 organisiert wurde und, an ihren Seiten, in den Strassen der französischen Hauptstadt, am nächsten Tag, der Sonntag 13. Mai, für Ehre der Heilige Johanna von Arc zu defilieren.

Lire en intégralité

blog

Le samedi 14 avril 2018, une délégation du Parti Nationaliste Français répondait à l’invitation de leurs camarades nationalistes allemands du mouvement Die Rechte et défilait à leurs côtés dans les rues de la cité germanique de Dortmund.

Ce fut une belle illustration de l’Allemagne éternelle : plus de 700 nationalistes selon la police, soit au minimum un millier en réalité ont arpenté les rues, aux cris de « EUROPA ERWACHE » (EUROPE RÉVEILLE-TOI) !

Une véritable marée aux couleurs de l’Allemagne impériale, sur laquelle flottaient des centaines de drapeaux noir-blanc-rouge, s’est étirée sous les regards aussi haineux qu’impuissants des séides du systèmes et autres « antifas ».

Ont pris la parole notre camarade Sascha KROLZIG, représentant des organisateurs de la démonstration, ainsi que plusieurs invités venus de Bulgarie, de Norvège, de Russie, de Hongrie ou de Belgique.

Les slogans sans concession « SOCIALISME NATIONAL » ou encore « PAIX ! LIBERTÉ ! NATIONALISME ! » ont longtemps résonné dans les murs de la ville et dans les cœurs de tous les militants venus témoigner de leur amour de l’Europe des patries et de leur rejet du monstre technocratique que nous impose Bruxelles.

Au milieu de la manifestation, notre camarade Pierre-Marie BONNEAU, collaborateur du médiat Jeune Nation et membre du Présidium du Parti Nationaliste Français, a pris la parole en allemand pour dénoncer cette Union européenne soumise à ceux qui veulent la détruire et invité tous les nationalistes des patries d’Europe à se joindre à leurs camarades français, pour le IVème Forum de l’Europe organisé à Paris le 12 mai 2018, puis à venir, le lendemain, défiler dans les rues de la capitale française en l’honneur de Sainte Jeanne d’Arc.

C’est le cœur rempli d’espoir et de souvenirs de cette camaraderie de combat, qui se construit dans les épreuves entre les militants de toute le continent, que nous sommes rentrés en France pour reprendre la lutte et imposer, demain, l’Ordre nouveau qui sauvera nos patries et rendra à l’Europe sa place légitime dans le monde, la première !

Source : Jeune Nation.

Lire en intégralité

Dijon : Compte-rendu de la conférence du 20 avril 2018 !

Posté sous Compte-rendus, Militantisme par Rédacteur PNF 1, pas de commentaires 22 Avr
blog

Le Parti Nationaliste Français de Bourgogne et le groupe militant Bourgogne Nationaliste recevaient, dans le cadre de leur cycle de conférences bimestrielles, le principal ténor de la presse nationaliste, à savoir le fameux Jérôme Bourbon, directeur de l’hebdomadaire Rivarol et de la revue Écrits de Paris ! Jonglant avec les thèmes et les mots, maniant avec dextérité l’humour et l’ironie, possédant un sens de la formule sur-aiguisé, l’homme de presse sut tenir en haleine pendant près de deux heures les près de cinquante de personnes présentes !

 

 

Débutant tout d’abord sa conférence en traitant de politique internationale, en dressant la liste des mensonges les plus éhontés des mondialistes pour envahir ou bombarder des nations non-alignées – liste qui comme chacun sait continue encore de s’allonger de nos jours… -, il enchaîna par en suivant sur l’actualité politique et sociétale française, la passant au crible, à l’aide la doctrine nationaliste, toujours dans le but de mettre en lumière la vérité et de dénoncer toutes les impostures et les dérives de notre temps !

 

 

Avant de poursuivre sur la situation de la mouvance dite nationale, que l’échec aux élections présidentielles de 2017 et la pitoyable prestation de Marine Le Pen lors du débat du second tour, semble avoir plongé dans une forme de torpeur. Il a alors rappelé l’impasse totale que représente la voie électorale et même la nocivité de ce moyen d’action, mais aussi le fait que le Front National / Rassemblement National reste encore et toujours l’élément bloquant qui empêche la naissance et/ou le développement d’un mouvement nationaliste capable de changer les choses !

 

 

Après cette brillante conférence, la traditionnelle séance de questions et échanges avec le public eut lieu, sans aucun tabou, avant que la soirée ne se conclût ensuite autour d’un agréable repas, en toute convivialité et amitié française, avec l’orateur et une trentaine de personnes, ou les discussions purent aller bon train !
 
Habitants de l’Est ou d’ailleurs, nous vous donnons rendez-vous pour la prochaine conférence du PNF Bourgogne ! N’hésitez pas à prendre contact avec eux pour participer à leurs prochaines activités ! Et surtout, abonnez-vous à Rivarol, le véritable vaisseau amiral de la mouvance nationale, et rejoignez l’association de ses amis !

Lire en intégralité

« Page suivante

Abonnez-vous au site !

Rejoignez 169 autres abonnés