Communiqués

Communiqué du Parti Nationaliste Français du 16/01/2018

Posté sous Communiqués, Militantisme par André Gandillon, pas de commentaires 16 Jan
blog

 

MARCHE POUR LA VIE

 

Le Parti Nationaliste Français apporte son soutien à la Marche pour la Vie du 21 janvier 2018 et appelle ses adhérents à y participer.

 

Toutefois, le combat pour la défense de la vie n’est qu’un aspect d’un combat plus général et global : celui de la défense de notre race et de la lutte pour la délivrance de la France et de l’Europe de leur asservissement aux forces du mondialisme et de son bras armé, la finance apatride et cosmopolite.

 

La restauration des principes moraux qui seuls assurent la stabilité d’une société ne sera possible qu’avec la victoire de la Révolution nationale, à laquelle travaillent les Nationalistes.

 

Le combat pour la défense de la vie ne sera victorieux qu’en éradiquant le régime d’Anti-France issu de la Révolution de 1789 et porté par le judaïsme politique et les loges maçonniques. Aucun succès tangible ne sera obtenu si nous ne rétablissons pas le lien avec notre tradition millénaire fondée sur la morale naturelle dont le catholicisme est en France l’expression.

 

La lutte pour la défense de la vie est un combat politique et doit être portée sur le terrain politique.

Lire en intégralité

Vœux du Parti Nationaliste Français !

Posté sous Communiqués par André Gandillon, un commentaire 04 Jan
blog

voeux-pnf-2018

 

Le Parti Nationaliste Français souhaite une bonne année 2018 à tous ses adhérents et à l’ensemble des Français non-reniés.

 

Que cette nouvelle année voit l’influence des nationalistes français gagner l’âme de nos compatriotes.

 

Qu’elle voit le mouvement nationaliste structurer et conduire l’inévitable mouvement de redressement national dont la France a besoin pour s’extraire des funestes sentiers du déclin démocratique et mondialiste dans lesquels les dirigeants de leur République ne cessent de la conduire de manière criminelle.

Lire en intégralité

Communiqué du Parti Nationaliste Français du 02/01/2018

Posté sous Communiqués par André Gandillon, pas de commentaires 04 Jan
blog

pnf-communique

 

Avenant au Règlement intérieur du PARTI NATIONALISTE FRANÇAIS du 02 janvier 2018

 

Aucune personne ou structure ne peut se prévaloir, pour l’organisation d’une manifestation politique, pour la publication d’une déclaration ou d’un communiqué politique de l’aval du Parti Nationaliste Français, en l’absence de l’autorisation expresse du Secrétariat Général du Parti Nationaliste Français.

 

En conséquence, seules les annonces et les communiqués parus sur le présent site officiel du Parti Nationaliste Français ont valeur officielle. Toute publication de manifestation et de communiqué paraissant sur quelque autre site mais qui n’aura pas été préalablement publiée sur celui du Parti Nationaliste Français sera considérée comme non autorisée par la direction du Parti Nationaliste Français.

 

Le Secrétaire Général

André GANDILLON

Lire en intégralité

Communiqué du PNF : Soutien à Jérôme Bourbon suite à son agression

Posté sous Communiqués par Rédacteur PNF 1, pas de commentaires 18 Nov

pnf-communique
 

Agression à l’encontre de Jérôme Bourbon

 

Le Directeur de de Rivarol, Jérôme Bourbon, a été violemment frappé au visage, à son domicile, le 17 novembre dernier, par un membre de l’organisation « Les Brigandes » qui lui reproche des propos publiés dans Rivarol et accusant celle-ci de dérives sectaires.

 

La liberté de parole et d’opinion est un élément fondamental dans tout processus de recherche de la vérité. Jérôme Bourbon a fait son travail de journaliste. On ne peut répondre à un propos argumenté, jugé déplaisant, par la violence. Il convient pour les personnes se jugeant offensées  de développer un mémoire en défense en argumentant de manière convaincante pour défaire l’accusation dont ils se considèrent les victimes. Dans le cas contraire, s’applique à leur encontre le dicton « il n’y a que la vérité qui blesse » ; ils desservent ainsi irrémédiablement leur cause.

 

Le Parti nationaliste Français fait part à Jérôme Bourbon de sa sollicitude dans cette affaire scandaleuse et l’assure de son entier soutien.

Lire en intégralité

pnf-communique
 

Non au coup d’Etat catalan, premier pas dans le démembrement des Etats nations

 

Le 1er octobre 2017, le gouvernement local catalan a organisé un simulacre de référendum qui a recueilli 90 % de voix en faveur de l’indépendance. Que vaut un tel référendum lorsque seulement 42,3% des électeurs potentiels se sont déplacés pour voter.

 

Il s’agit en réalité d’un coup d’Etat qui ne dit pas son nom et qui a été mené par des politiciens en mal de pouvoir et de recherche de prébendes soustraites à la légalité de l’Etat espagnol dont, ils sont juridiquement les citoyens.

 

Les motifs de cette pseudo-consultation sont moins d’ordre culturel que dépendants de bas calculs économiques dans la mesure où les politiciens de Barcelone espèrent jalousement conserver une richesse économique supérieure à plusieurs autres régions de l’Espagne puisque la part de la Catalogne dans la richesse nationale s’élève à 20% pour seulement 16,2% de la population totale de l’Espagne.

 

Les politiciens de Barcelone se moquent de préserver l’identité catalane car ils s’alignent sur la politique de trahison qui domine en Europe occidentale : ils ne feront rien pour endiguer l’émigration extra-européenne, ils ne s’opposeront pas à la l’avortement, à la dégénérescence de la morale et des mœurs.

 

Ce coup d’Etat de fait entre en réalité dans le plan des mondialistes visant à détruire les Etats nations, appliquant en cela l’ordre lancé par Edmond de Rothschild en 1971 pour lequel « le verrou qui doit sauter, c’est la nation ».

 

Si l’entreprise de la coterie aux affaires à Barcelone réussit, cela constituera un dangereux précédent pour susciter des mouvements séditieux dans d’autres Etats d’Europe, visant ainsi à les déstabiliser tout autant que le continent européen. Ce coup de force ne sera pas arrêté par les barrières juridiques, les juges et les procureurs que le gouvernement discrédité de Mariano Rajoy mais par un sursaut salvateur des forces vives de la nation espagnole Le Parti Nationaliste Français rappelle que l’existence des nations ne se met pas aux voix et ne se négocie pas. L’Espagne est une nation qui s’est faite par le sacrifice de générations successives vivant dans ses différentes régions constitutives, telles les Asturies, la Galice, la Castille, le Leon, l’Aragon d’où est issue l’actuelle Catalogne et dont l’union, par le mariage des Rois Catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon, a fondé l’Espagne moderne. La farce électorale du 1er octobre constitue un crime contre la nation espagnole, une trahison de l’œuvre des générations des siècles passés.

 

Le Parti Nationaliste Français apporte son entier soutien à ses camarades nationalistes espagnols, une nouvelle fois en première ligne pour la défense de la civilisation chrétienne et européenne, et qui se battent pour que l’Espagne demeure Une, Grande et Libre.

Lire en intégralité

« Page suivante

Abonnez-vous au site !

Rejoignez 172 autres abonnés